Elle raconte aussi les périls rencontrés lors du voyage jusqu’à la campagne. V. Rustan à Usbek. Lettre 86 : Rica est choqué par le pouvoir des femmes dans les tribunaux. 08/11/2019 08:22, Svetlana Il demande le pouvoir pour essayer d’arranger cela. Lettre 143 : Rica a une conversation avec un médecin juif. Au xviiie siècle, l’Orient et le goût des voyages sont à la mode. Zachi à Usbek (Roman). Montesquieu. Lettre 132 : Rica constate que les hommes ne font que se plaindre, peu importe les circonstances. Lettre 125 : Rica parle du Paradis et montre le peu d’imagination des hommes. III (3) Zachi à Usbek Elle lui dit son amour et lui reproche son départ. Lettre 72 : Rica se moque d’un homme qui sait tout et qui semble mieux connaitre la Perse que lui. Lettre 152 : Narsit écrit à Usbek que tout va très bien dans son sérail et qu’il n’a pas eu sa lettre. Il ne comprend pas les gens qui veulent vous convertir alors que jamais ils ne se laisseraient convertir. Lettre 21 : Usbek prévient le premier eunuque blanc que si quelqu’un fait encore un écart, il sera comme un insecte à ses yeux. Lettre 105 : Rhédi critique l’usage que l’on fait des sciences avec par exemple la découverte de la poudre et de la bombe qui empêche quiconque d’être en sureté. Lettre 78 : Rica retranscrit la lettre d’un Français en Espagne qui ne fait que critiquer ce pays mais il montre qu’un Espagnol en France en ferait tout autant et aurait de la matière : il cite les maisons de fous. Il envie Ibbi qui ne s’occupe que d’Usbek. Lettre 56 : Usbek parle de la puissance du jeu en France dans lequel même les femmes se perdent. Montesquieu remet en cause ce que ses contemporains pensent être normal. Des impressions de voyage Deux Persans décident de voyager pour découvrir le monde et confronter leur vécu. Lettre 27 : Usbek écrit à Nessir que sa santé n’est pas au mieux. Usbek, un noble persan riche, quitte Ispahan sous la contrainte pour entreprendre, accompagné de son ami Rica un long voyage jusqu’à Paris. Le voyage est un exil politique : il s’est montré ennemi du « vice » à la cour (8). LETTRE IV.zephis a usbek , a erzeron. Lettre 62 : Zélis prévient Usbek qu’elle a fait entrer sa fille au sérail malgré ses sept ans pour qu’elle y soit habituée et ne souffre pas plus tard. Leur séjour à l’étranger dure huit ans. Il sait que les imams veulent convertir le monde. Lettre 119 : Il montre que certains peuples sont plus féconds que d’autres à cause de croyances ou de rites plus ou moins intelligents. Lettres I à X Usbek et Rica, deux seigneurs persans, quittent la ville d'Ispahan afin de s'instruire au contact de l'occident. Les hommes parlaient de s’associer afin de faire de « bons mots » et de passer pour des hommes d’esprits même s’ils ne le sont pas : il n’y a que l’apparence qui compte en France. aux Lettres persanes, dans Œuvres complètes de Montesquieu, op. Il parle de religion. Il n’a pas lu la lettre précédente d’Usbek. Super, merci beaucoup pour ce résumé qui me sera très utile ! Lettre 139 : Rica admire la reine de Suède qui a quitté sa fortune pour suivre son cœur. Bravo pour ce résumé concis. Statistiques et … 17 juillet 2011 Merci beaucoup pour ce résumé. LETTRE IV. Lettre 49 : Rica lui raconte la volonté de certains Capucins de voir la Perse alors qu’il n’y a aucune raison. Il ne comprend pas le système de la majorité car pour lui il n’y a que peu d’hommes qui soient justes. �;� v�e�� 2�7������W�Idy/��� Les lettres persanes est un roman épistolaire de Montesquieu publié en 1721. Elle lui dit de ne plus l’aimer. Lettre 142 : Rica a reçu une lettre d’un mythologiste qui dépense sans compter pour des objets d’avant la décadence. Il compare celui de Perse à celui de France. Lettre 64 : Le chef des eunuques demande une grande liberté à Usbek pour gérer le sérail car le désordre y règne ! Il dit que l’homme n’a jamais de vrais sentiments car il ne se réjouit ni ne pleure jamais au bon moment. Il sait qu’il va devoir être sévère. Lettre 93 : Usbek écrit à son frère, un religieux. ?Lettres persanes de Montesquieu Personnages principaux Usbek Rustan Le premier eunuque noir Zachi Zéphis Nessir Fatmé Ibbi Mirza Jaron Le mollak Méhémet ? 18e siècle, New_Taze Cet auteur du XVIIIe siècle est né le 18 janvier 1689 et mort en 1755. Il trouve cela stupide. En tenant, au cours de son voyage et de son séjour prolongé à Paris (1712-1720), une correspondance avec des amis rencontrés dans les pays traversés et des mollahs, il … Lettre 71 : Usbek plaint son ami mais dit qu’il ne peut rien faire contre la loi. Lettre 79 : Le grand eunuque noir apprend à Usbek qu’il lui a acheté une nouvelle femme pleine de grâces. Il dit en avoir appris beaucoup plus sur les femmes. Lettre 25 : Usbek avertit Ibben que son neveu veut se rendre en Italie afin de s’instruire, il le remercie pour son amitié. Lettre 18 : Le mollak lui répond et donne des explications. Narsit demande s’il doit prendre sa place. Lettre 100 : Il explique que les Français sont fiers de leur mode et qu’ils critiquent tout ce qui est étranger. Lettres persanes est un roman épistolaire qui permet, grâce au regard étranger, de critiquer la société française et d'éviter la censure. Lettre 19 : Il déplore l’état de l’Empire Ottoman qui est pauvre et se fait « manger » par les Européens. Il critique la France qui a emprunté les plus mauvaises lois romaines et pas la puissance paternelle. Lettre 136 : Nouvel entretien avec le dervis qui cette fois lui parle des livres d’histoire de tous les pays. Les Lettres Persanes. Lettre 2 : Usbek écrit à son eunuque pour qu’il veille bien sur son sérail, il part leur offrir du plaisir mais dans la limite de la vertu. Il a d’abord eu du mal à gérer ses propres envies. Lettre 102 : Il parle des gouvernements. � �][o�H�~o`�C�h�Q��w��8Jڳ�����L#0JdI*��f���t���o~�mc^�u���?2`�žSER�DJ���(�$&�~N�:����������E�����j��:�V�����F�������s/ ��c�b�.���J-�2����{j�&k�uC��묭�M��a���r�ըW�����,����k1�:k�*��ʴxǧ�0�׌�B�N�X��짐��V�Z��l.N�G[Uu����ɓ�gm�{]��F �-�5B�9��ς�w�ft��"R�����5��@�.w����������V��lW2�e�{,h[G�`xh�O@��� ��}n2Q\߅�t��=�C�g0Ke�����eB�Gff����4�E���:0�g4`� ֊�d��v��7Z�f�dp�a� �õ���R�'2UVc[�q�I�'����l��"[\���L=�9�"�UJP9HS5�:n3��'p��o��biZH��O-V\/uZŎkߺ5x0ܩ�����~@A��� Lettre 77 : Ibben écrit à Usbek qu’il vaut mieux souffrir pour sentir la présence de Dieu. Elle est punie par Solim au nom d’Usbek, et implore l’amour de son époux. Résumé. Lettre VI. Lettre 96 : Le premier eunuque a acheté une belle femme pour le frère d’Usbek. Lettre 97 : Usbek apprend à un dervis les théories des philosophies sur la nature. Lettre 99 : Rica parle du changement perpétuel dans la mode à Paris, tout est conditionné par le roi. Lettre 110 : Rica parle de l’ennui que provoque la longue provocation d’une femme qui veut des compliments. Lettre 26 : Il écrit à Roxane dont il fait l’éloge de la vertu car même face à lui, son époux, elle a toujours gardé sa pudeur. Il trouve les deux points de vue justes et avoue se plaire en Europe. Publié dans Les maris ne sont pas jaloux, les femmes ne sont pas fidèles. Lettre 32 : Rica raconte sa rencontre avec l’aveugle qui l’a conduit dans Paris comme si de rien n’était. Lettre 120 : Usbek parle maintenant des peuples de Sauvages qui ne sont pas très peuplé à cause de famines fréquentes et de l’habitude des femmes à avorter. Lettre 155 : Usbek écrit à son ami qu’il est dépité. Il déteste le côté pressé des français. III. Lettre 73 : Il parle de l’Académie française qui, pour lui, n’a aucun sens et ne sert à rien. Svetlana Il ne manque que toi dans ces lieux, où la paix règne : viens, mon cher Usbek, viens y faire triompher l’amour. Il est étonné de ces coutumes. Lettre 128 : Rica expose l’anecdote du géomètre à Usbek. Lettre 146 : Usbek montre les conséquences que peuvent avoir un mauvais ministre sur son peuple s’il ne donne pas l’exemple. Lettre 81 : Nargum fait l’éloge des Tartares qui sont, d’après lui, les plus grands guerriers du monde à qui ils manquent des historiens. Il prouve que cela ne change rien aux plans divins et que donc ce n‘est pas grave. Il va se rendre à Paris. Il la félicite sur l’éducation de sa fille. Il prévient Usbek qu’on ne peut comprendre quelque chose qu’en en connaissant tous les aspects. Leur séjour de 8 ans est pour eux l'occasion d'observer la société et le mode de vie des Français. Montesquieu, Lettres persanes, éd. Lettre 68 : Rica a diné chez un magistrat qui se dit plutôt libre. Lettre 1 : Usbek écrit à son ami qu’ils sont les premiers Persans à quitter le pays pour le savoir et que cela ne doit pas être très bien vu. Lettres persanes Chronologie de l’histoire 1711 19 mars : Départ d’Ispahan d’Usbek et de Rica, escortés par un groupe d’eunuques noirs (1, 22). Lettre 80 : Usbek cherche à savoir quel gouvernement mais il se rend compte que tous sont pareils et pas forcément les meilleurs pour la raison. En 1715, il épouse … Il est content des tensions que cela va créer dans le sérail. Zéphis : Epouse d'Usbek qui se plaint dans son unique lettre du traitement de l'eunuque noir. Lettre 89 : Usbek parle de gloire, cela est important pour l’homme et semble manquer en Perse. Lettre 85 : Usbek pense que la pluralité des religions dans un pays est une très bonne chose. Lettre 134 : Il est retourné à la bibliothèque et a rencontré un autre dervis qui s’est mis à lui parler des livres en toute franchise. 21 mars : Lettre de Zachi, qui raconte une partie de campagne (3). Le chaos règne au sérail et il ne sait que faire. Cependant il est inconcevable à quel point ils en sont entêtés : ils y rappellent tout ; c’est la règle avec laquelle ils jugent de tout ce qui se fait chez les autres nations : ce qui est étranger leur paraît toujours ridicule. Il parle des bizarreries de l’Alcoran mais assure son adhésion à sa religion. Lettre 122 : Usbek montre aussi que le climat social du pays joue sur sa fécondité : un pauvre aura moins tendance à faire d’enfants. Lettre 115 : Usbek explique ensuite que le problème vient également du mauvais usage actuel des esclaves : ils ne font pas de commerce, sans commerce pas de prospérité et donc moins de fertilité. Lettre 104 : Il parle maintenant des Anglais qui fondent leur gouvernement sur la reconnaissance et la gratitude. Paul Vernière, Paris, Garnier, coll. Il va rejoindre Usbek. En 1712, Usbek, un philosophe persan, quitte Ispahan. Je dois t'avouer que sans celui-ci, je n'y aurais compris que dalle aux lettres. Hallucinations d'une femme ardente, privée de son mari. �&�}\l�c�J���=��!��Y%���ߞ�h�j�?���E4�"����l�a��!薵uԆ����K@��Ȳg��Ni�n���+H8���b�dZ-��V1aF���7hk�X�=+K�S��LZ;�R��������H�@l�)Wjt�*���Lk��6�����복�R7b���5%!���bc[J��T||�T�����o� �{b9�̴s���0\b��ڮU���U z: ��O!� ?h/�k�pi�;+V�U8l���cu�{�0��-Z��97�ll� �ɛA��A' Lettre 12 : Usbek raconte ensuite comment eux familles troglodytes vertueuses ont formé un peuple parfait. Véritable cause du voyage d'Usbek. Il explique son choix et jure être objectif. Ils sont plus attachés à cela qu’à leurs lois, toutes empruntées à leur voisin. Il a rencontré une fille à l’Opéra qui a été déshonorée et qui veut qu’il l’emmène à Ispahan sous sa protection. Il parle de démons, de passions et de Satan. Il n’y a qu’une vraie ville : Smyrne. Pour lui, l’art est nécessaire et fait la puissance d’un prince. Fatmé à Usbek (Roman). Lettre 58 : Rica expose tous les métiers qu’on peut trouver à Paris, aucun ne semble très moral. Il montre comment le régent a manipulé le peuple pour détourner le testament du feu roi qui ne l’avantagerait pas. Lettre 151 : Solim écrit à Usbek sur la décadence de son sérail et toutes les perfidies qui s’y passent. Lettre 30 : Il parle de l’extravagance des Parisiens qui ne s’intéressent à lui que parce qu’il est Persan. Lettre 46 : Usbek pense que respecter la religion c’est respecter l’homme car aucune religion n’est d’accord avec les autres. Lettre 51 : Nargum donne de ses nouvelles à Usbek. Lettre 11 : Il est flatté que son ami lui demande conseil. Leur séjour de 8 ans est pour eux l'occasion d'observer la société et le mode de vie des Français. Il n’y a que les philosophes qui sont différents. Elle veut le retour d’Usbek pour vivre ou pour mourir s’il la croit coupable. Le poison fait effet, elle meurt en écrivant la lettre. Lettre 150 : Usbek maudit Narsit et le presse d’exécuter les ordres qu’il avait donnés au grand eunuque. Lettre 117 : Le second problème d’après Usbek est le célibat des hommes d’église chrétiens. Il veut rentrer pour revoir sa patrie mais a peur de ce qu’il va y trouver. Lettre 87 : Rica se moque des Français qui sont les animaux sociaux par excellence : beaucoup ne font que courir d’un côté à l’autre de la ville pour féliciter ou autre leurs amis et ceux du roi. Rica s’enfuit en colère. Il constate que plus il y a de sages dans un lieu, plus il y a de sagesse. Ils changent souvent d’avis. Lettre V. Rustan à Usbek. Il quitte Ispahan sous la contrainte pour entreprendre, accompagné de son ami Rica, un long voyage … Lettre 43 : Usbek rend grâce à Pharan mais il le prévient qu’il doit être très bon servant s’il ne veut pas être sévèrement puni. Il ne se méfie pas des avocats. Usbek à son ami Nessir (Roman). Lettre 50 : Rica montre l’impertinence des hommes avec un exemple : cette personne n’arrête pas de se vanter et se dit très modeste. Lettre 123 : Usbek se pose des questions sur sa religion. Elle veut qu’Usbek le défende. Elle se souvient comment elle l’a séduit. Il laisse derrière lui les cinq épouses de son sérail (Zachi, Zéphis, Fatmé, Zélis, et Roxane) aux soins d’un certain nombre d’eunuques noirs et d'eunuques blancs. Il veut à toute force m’ôter mon esclave Zélide, Zélide qui me sert … analyse les lettres persanes lettre 29 montesquieu. Lettre 34 : Usbek parle de la joie des hommes européens qui connaissent l’amitié, vertu quasiment inconnue en Orient. Zéphis, forcée de céder l'esclave Zélide à Zachi, devait ressentir quelque hostilité envers celle-ci. Il demande à Rustan de lui faire parvenir les échos de … (���i�@�� A��D�z" *~�\i������ �Y;�ӧ�z�J�,U ��݀(�.p�X��������9V�� ��C. L’homme n’a même pas lu les livres, c’est un homme qui lui est inférieur qui le fait. Il lui raconte l’histoire d’Aphéridon qui a tout fait pour rester avec l’amour de sa vie et trouver le bonheur. J'ai fait le même travail au cours de ma lecture mais je n'ai pas réussi à réduire autant pour que le résumé soit efficace. ica au même. Lettre 36 : Il parle des cafés que l’on trouve à Paris et des hommes d’esprit qui se disputent pour des choses futiles au lieu d’aider leur patrie. Zélis : Epouse d'Usbek qui est mère de leur fille de 7 ans, dont les lettres abordent la question de la condition féminine. Lettre 29 : Rica parle du Pape et de la religion. Il explique que, là, les gens ne comprennent pas l’esclave et la gestion du sérail par les esclaves. Au XVIII e siècle, l’Orient et le goût des voyages sont à la mode. Lettre 5 : Rustan explique à Usbek que personne ne comprend ni n’approuve son départ sauf ses amis. Hali Le premier eunuque blanc Ibben Rica Rhédi Roxane Gemchid Ben Josué Pharan Nargum Zélis Zélide Aphéridon Astarbé Soliman Santon Hassein Nathanaël Levi Narsit Solim Lettre I d?Usbek à son ami … Usbek est parti car il ressentait de la curiosité à l’égard des autres cultures. Lettre 137 : La dernière rencontre a lieu aux rayons des poètes que le dervis semble déprécier. Il ne comprend pas tout mais il sait que ces derniers manipulent les esprits. LETTRE PREMIERE. Lettre 127 : Il montre l’effet des ministres sur le roi en parlant de l’exemple du roi de Suède. Lettre 7 : Fatime se plaint de l’absence de son époux. MONTESQUIEU, LES LETTRES PERSANES : RESUME. Lettre 145 : Usbek montre à quel point il est difficile de vivre en société pour un homme d’esprit. Lettre 140 : Rica parle des parlements qui vont être relégués dans des petites villes. Il parle des duels et de leur condamnation qui n’empêche pas l’honneur de vouloir triompher. Lettre 37 : Usbek parle du roi de France à Ibben. Lettre 20 : Usbek fait la morale à Zachi car elle l’a déshonorée en ayant été vue avec un eunuque blanc. Lettre 42 : Lettre de Pharan qui demande grâce à Usbek, il ne veut pas être plus malheureux. Lettre 45 : Rica raconte son aventure avec un homme qui achète tout ce qu’il veut et il lui dit avoir réussi à transformer la matière en or. Il appuie sa demande d’un exemple de grand chef eunuque. Les Lettres persanes est un roman épistolaire de Montesquieu rassemblant la correspondance fictive échangée entre deux voyageurs persans, Usbek et Rica, et leurs amis respectifs restés en Perse. V (5) Rustan à Usbek Lettre 4 : Zéphis se plaint à Usbek de son esclave Zélide qui la dénigre. Lettre VIII. Lettre 74 : Usbek parle de sa rencontre avec un grand du royaume qui montre sa supériorité sur tous. Ils les respectent plus que tout et admire leur courage et leur dévouement. Leur séjourà l’étrangerdure neuf ans. Ce qu'elle faisait avec son esclave Zélide. Il explique également ce qu’est le droit public pour lui. Lettre 44 : Usbek explique à Rhédi qu’il y a trois ordres en France et qu’ils se détestent cordialement juste parce qu’ils ne sont pas du même ordre. Lettre IX. Une quinzaine de lettres fait le parallèle entre les deux mondes ( 23, 33, 34, 35, 38, 55, 60, 63, 75, 85, 88). Il voit bien le prince interdire tous plaisirs à ses sujets pour pouvoir être généreux avec ses courtisans. La naïveté et la spontanéité du Persan sont révélateurs de l'éloignement de son regard : il s'étonne de l'âge du roi, ignore les usages et le protocole, relève des incohérences. Il parle de cette femme qui voulait se brûler et qui y renonce pour ne pas retrouver son mari mort depuis peu. Cependant, le roman fut publié au printemps 1721 à Amsterdam, et Montesquieu, … Ils parlent des autres livres : ils arrivent à l’astrologie qui guide la Perse ce qui semble être une erreur pour le dervis. Lettre 40 : Usbek critique les oraisons funèbres car elles montrent tout ce qu’on perd. ɷ����J�V$;�ˇY����8��4Z�B�jo�p�u�Xa'j���� Je t’avoue que je ne saurais guère ajuster cette … Persian Letters (French: Lettres persanes) is a literary work, published in 1721, by Charles de Secondat, baron de Montesquieu, recounting the experiences of two fictional Persian noblemen, Usbek and Rica, who are traveling through France. Les Lettres Persanes racontent l'histoire de deux seigneurs Persans (Usbek et Rica) qui quittent Isaphan (leur ville natale) pour la France en 1711. Lettre 160 : Solim annonce à Usbek qu’il a pris la décision de punir.