Lors de ses treize matchs joués dans le cadre de cette compétition, Ronaldo a marqué à dix reprises[136]. Il n'effectue son retour qu'en mars 2002, pour une rencontre amicale disputée avec l'équipe nationale du Brésil. La défaite suscite de nombreuses critiques une fois l'équipe revenue au Brésil. Pourtant, il ne dispute pas une seule minute durant l'épreuve, pas même lors du troisième match de poule contre la Suède, sans enjeu[113]. Vainqueur de la Coupe des confédérations en 1997 (3 … À l'occasion des coupes du monde qu'il dispute en équipe nationale, Ronaldo a décroché un Ballon d'or et un Soulier d'or, récompenses décernées par la FIFA. score. En match aller-retour, le FC Barcelone s'impose 6 buts à 4 ; victoire à domicile 5 buts à 2 et défaite à l'extérieur 3 buts à 1 face à l'. Plusieurs grandes nations de football sont absentes de cette Coupe du monde comme l'Angleterre, la France, l'Uruguay, … juin, mardi Ronaldo est un ancien footballeur brésilien. Ses nombreux buts valorisent la cote du joueur et les dirigeants de São Cristavão, négocient un transfert assez rapidement[23]. Depuis le Mondial 2006, Ronaldo n'a plus revêtu le maillot brésilien. Ronaldo devient en décembre 2014 actionnaire minoritaire des Strikers de Fort Lauderdale, un club évoluant en North American Soccer League[185]. Par exemple, 12 000 abonnements supplémentaires sont enregistrés au début de sa première saison à Milan : de 35 000, le nombre d'abonnés passe à plus de 47 000 à l'été 1997[236]. Progressivement, il retrouve un bon niveau, et réussit sept buts dans la Calcio pour douze rencontres disputées. Outre l'international, il s'engage aussi dans des projets caritatifs au Brésil. Comme aussi son doublé à Yokohama lors de la finale de l'édition 2002, face à l'Allemagne (2-0 ; 67e, 79e). Ronaldo n'ayant plus joué en sélection depuis octobre 1999 en raison de blessures à répétition, l'attaque du Brésil est inefficace et grandement critiquée[132]. En septembre 2018, il devient propriétaire du Real Valladolid, fraîchement promu en Liga[186]. Il fut élu Ballon d’or (meilleur joueur du monde) en 1997 et en 2002. En outre, l'UEFA en fait en 1998 son meilleur footballeur et son meilleur attaquant de l'année. Ainsi, en 2003, il donne son accord au gouvernement brésilien pour devenir ambassadeur de la lutte contre l'analphabétisme[179]. Durant les trois saisons et 73 rencontres disputées sous les couleurs du club carioca, Ronaldo marque 44 buts et attise l'intérêt de nombreux observateurs[Note 2],[19] ; parmi lesquels l'ancien international Jairzinho, champion du monde en 1970 et nommé entraîneur de la section professionnelle de São Cristovão en 1991, qui des années après continue de revendiquer la découverte du jeune joueur. Pour la première fois de l'histoire, une finale de Coupe du monde se termine sur un score de parité à l'issue de la prolongation 0-0. Peu d’heures avant la finale de la Coupe du monde 1998, Ronaldo avait été admis en urgence à l’hôpital. C'est le cas lors de sa liaison avec le mannequin Susana Werner entre 1996 et 1998[159]. Partager. Il marque notamment un but au cours de la finale aller. Le plus dur pour lui est de vaincre le mal du pays. Il souffre, en outre, de la cheville gauche après un coup reçu au match précédent[117]. Cette coupe dégarnie ne laisse qu'une petite chevelure au-dessus du front. Il gagne avec le club lombard la somme annuelle de 4,2 millions d'euros. En trois participations à la Copa América, la compétition continentale sud-américaine, le joueur a remporté deux fois le trophée final en 1997 et en 1999 (il termine à cette occasion meilleur buteur[195]). Légende parmi les légendes. Il n'est que peu intéressé par l'école et préfère largement jouer au football dans les rues, ce malgré les efforts financiers de ses parents pour l'inscrire dans des établissements scolaires réputés[11]. Ronaldo a remporté le titre de champion du monde en 1994. Le frère de Nélio, et donc oncle de Ronaldo, surnommé Pepico, est un footballeur, champion de Rio avec le club de Fluminense en 1964[4]. En quart de finale face au Danemark, il ne marque pas mais délivre deux passes décisives à Bebeto et Rivaldo, lors d'un match que la Seleção remporte 3 buts à 2[122]. Les spéculations sur sa future destination vont bon train, la rumeur la plus persistante faisant de lui un futur joueur du Paris Saint-Germain[89] ; une information jamais réellement démentie par le joueur ni les dirigeants du club de la capitale française. En 1998, il remporte la Coupe de l'U.E.F.A. Il remporte cependant là son premier trophée sur le continent européen[36]. C'est à cette époque qu'il rencontre sa future épouse, Sônia Dos Santos Barata, alors jeune caissière dans un supermarché[3],[8]. Mais ce sont ses contrats publicitaires qui lui rapportent le plus. Ronaldo a remporté les Coupes du monde 1994 et 2002 avec la Seleçao. Son père continue de suivre son évolution dans le monde du football, mais Sônia est obligée de reprendre une activité professionnelle dans une pizzeria[3],[15]. juin, jeudi Articles pertinents. Aux Corinthians, son dernier club, Ronaldo remporte en 2009 la Coupe du Brésil ainsi que le Championnat de l'État de São Paulo, compétition dont il est désigné meilleur joueur. Comme Maradona ou Romário, eux-mêmes anciens blaugranas, Ronaldo se distingue par sa technique et sa conduite de balle qui marquent nombre d'observateurs[41]. Navigation Éliminatoires 1990 Éliminatoires 1998 modifier Cette page vous présente les différents tours préliminaires à la Coupe du monde 1994 . Il est appelé Ronaldinho lors de ces Jeux puisqu'un de ses équipiers défenseurs, plus aîné, porte déjà le nom de Ronaldo et en obtient la primeur. C'est la seconde fois que la France organise la coupe du monde après 1938. Enchaînant les contre-performances, l'équipe nationale risque pour la première fois de son histoire de ne pas jouer la prestigieuse compétition quadriennale[132]. En détail, les statistiques fournies par James Mosley sont les suivantes : 8 buts en 12 matchs en 1990, 17 en 28 en 1991 et 19 en 33 en 1992. Il s'agit de ses deux premières réalisations de la saison. Les événements de 1998 n'empêchent pas les Auriverde de remporter la Copa América 1999, l'année suivante au Paraguay. Il contribue au succès nerazzurro en finale de la Coupe UEFA contre la Lazio de Rome, en marquant le dernier but de son club, vainqueur 3 buts à 0. Il est ainsi sponsorisé par l'équipementier américain Nike qui lui verse au moins 1,5 million de dollars par an pour faire la promotion de la marque à la virgule[223]. Le président madrilène compte vendre un grand nombre de maillots au nom de Ronaldo, et mise sur sa présence pour accroître la valeur des droits des sponsors et des télévisions[67]. avec l'Inter Milan, mais réalise une Coupe du monde en demi-teinte, notamment en finale où, malade, il ne peut rien faire face à l'équipe de … En 1999, il est, de loin, le footballeur le mieux payé de la planète. Vidéos à découvrir. Une chaussure simple, sobre mais reconnaissable, notamment grâce à sa fameuse languette repliable. Il est également lié aux sociétés Guarana Antarctica, TIM et Santander Banespa[229]. Classement : 1 – Brésil De même, son premier entraînement public dans le stade de Présidente Prudente attire plus de 6 000 spectateurs[239]. C'est un coup d'arrêt pour la sélection brésilienne, favorite de ce mondial[151],[152]. Une autre rumeur envoie le double champion du monde à Manchester City, un intérêt confirmé par le joueur en personne[89], le club du milliardaire émirati Suleïman al-Fahim, qui espère alors réaliser un deuxième gros coup sur le marché des transferts après la venue de Robinho[89]. juin, Bulgarie s'impose aux tirs au but (1 - 3), Copyright© 1994 - 2020 FIFA. Tous droits réservés. Alors engagé dans le championnat municipal, il inscrit 166 buts durant sa première saison dont onze lors d'un unique match, effaçant du coup tous les précédents records[12]. Les sommes en jeu évoquées alors sont les plus importantes jamais négociées dans le cadre d'un sponsoring sportif[223]. Sur le terrain en revanche, son intelligence et sa vision du jeu sont très tôt saluées[200]. Lors des Jeux olympiques de 1996, la sélection nationale quitte le tournoi au stade des demi-finales contre l'équipe nigériane. 21 Dans Mosley, Le record est détenu jusqu'alors par l'Argentin, Jusqu'en 1994, le trophée du Ballon d'or ne récompense que le, « meilleur joueur disposant d'une nationalité européenne évoluant dans un championnat européen Â», Pour l'année 1996, il obtient 329 voix contre 140 pour son dauphin, le Libérien, Le Brésil a déjà remporté le titre suprême en. Son père, Nélio Nazario de Lima, est l'aîné d'une famille de sept enfants et connaît une enfance difficile. Pour autant, Ronaldo ne met pas un terme à sa carrière internationale et se donne comme objectif de disputer la Coupe du monde 2010, qui a lieu en Afrique du Sud[154]. Le 26 février, pendant un jour de congé accordé lors d'une tournée à Presidente Prudente, les joueurs ont pour consigne de rentrer à leur hôtel avant 23 heures. Il acquiert 51% des parts du club en déboursant près de 30 millions d'euros[187]. juin, vendredi Ronaldo a en effet marqué 62 buts face à d'autres sélections nationales, soit une moyenne de 0,63 but par match[136]. Alors qu'il n'a pas retrouvé l'intégralité de ses moyens et n'a toujours pas joué le moindre match officiel sous ses nouvelles couleurs, Ronaldo faute encore à l'occasion de dérapages nocturnes. Le 1er juillet 2009, Ronaldo remporte un deuxième trophée avec son nouveau club, en enlevant la Coupe du Brésil aux dépens de l'Internacional de Porto Alegre[105]. Au retour, les Corinthians se contentent d'un résultat nul un but partout, suffisant pour décrocher le titre[102], le premier trophée pour Ronaldo depuis son retour dans son pays d'origine. Perdant en rapidité, touchant moins de ballons, il devient davantage finisseur dans les surfaces de réparation[208]. Sept ans après un premier titre sous le maillot du PSV, Ronaldo termine à nouveau meilleur buteur du championnat d'Espagne en 2004 avec un total de vingt-quatre réalisations[73],[Note 7]. Ronaldo, c'est énorme Décisif face au Ghana (3-0), Ronaldo est devenu le meilleur buteur de l'histoire de la Coupe du monde. Ces caractéristiques techniques se révèlent tôt chez le joueur ; elles s'expliquent en partie par la maturité physique du joueur, accomplie dès ses 19 ans[41]. Pour beaucoup, cette nouvelle blessure annonce la fin de la carrière du joueur, alors âgé de trente-et-un ans[83]. L'Inter Milan le recrute pour une période de cinq années pour 30,5 millions d'euros, cette somme dépasse le montant fixé pour le prix minimum de libération du joueur dans son contrat avec Barcelone[51]. Il ne rencontre en revanche aucune difficulté à s'adapter au jeu. Le club est finalement dissous en 2016. a.p. Il bat ainsi le record de buts pour une première saison en Serie A[53]. Mais, à l'image de ses partenaires, il ne brille pas durant la rencontre[126]. Pour son entrée dans la compétition, le Brésil s'impose face à la Croatie 1 but à 0[145] puis à l'Australie 2 à 0 sans convaincre[146], mais Ronaldo ne marque pas. L'équipe du Brésil de football s'est qualifiée pour la Coupe du monde 1994 organisée aux États-Unis. Ainsi, il offre un chèque de 600 000 euros en 2001 pour la scolarisation et l'apprentissage en informatique de jeunes cariocas en difficulté[180]. Un certain Ronaldo, 17 ans, figurait aussi dans le groupe de la Seleção, ignorant encore qu'il ramènerait la Coupe du monde au Brésil huit ans plus tard. À suivre. Inscrivant en moyenne près d'un but par match toutes compétitions confondues, ses réalisations, dans un grand championnat dans un club exposé, sont très médiatisées, comme le but qu'il inscrit face à Compostelle[43]. {WinTeamCountryCode} vict. Mais Ronaldo n’a pas toujours porté le numéro avec le Brésil et il nous semblait intéressant de vous partager cette information. En l'an 2000, Ronaldo est nommé ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation des Nations unies (ONU). Malgré la participation de ce dernier aux négociations, c'est bien un duo d'investisseurs composé d'Alexandre Martins et de Reinaldo Pitta qui obtient le premier partenariat avec Ronaldo, et donc la précieuse paternité officielle de sa découverte[16],[20]. En championnat, Milan se contente d'une quatrième place finale. Dès cette première année à Madrid, le joueur remporte le titre national. Cette prestation convainc le sélectionneur national, Carlos Alberto Parreira, de l'intégrer à la liste de joueurs sélectionnés pour la Coupe du monde 1994 disputée aux États-Unis[112],[111]. Une Coupe des Pays-Bas en 1996 et une médaille de bronze aux JO d'Atlanta. 30 Au total, il inscrit cinq buts et finit deuxième buteur de la compétition derrière le Mexicain Luis Hernández[116]. La Coupe du Monde se poursuit sans les deux meilleurs joueurs de ces dix dernières années. Une seule fois, le joueur parvient à tromper la vigilance de la défense française, battue seulement deux fois depuis le début de la compétition. Après avoir intercepté le ballon dans le rond central, Ronaldo fait une course de trente-cinq mètres et, grâce à sa vitesse et quelques gestes techniques, marque un but après avoir éliminé quatre joueurs adverses[43],[44]. Jeune, il découvre le monde du travail et est embauché adolescent à la Compagnie des téléphones de Rio[8]. Tous les deux éliminés en huitièmes de finale, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ont peut-être disputé leur dernier match de Coupe du Monde. Tandis qu'il se soigne, Ronaldo, en fin de contrat au Milan AC, se retrouve sans club pour la première fois de sa carrière en juillet 2008. Un jour, un but – Lors de la Coupe du monde 1994, Maradona transforme un banal Argentine-Grèce en requiem pour sa carrière. Ce dernier quitte alors le club madrilène pour rejoindre le Milan AC en janvier 2007, pour la somme de 7,5 millions d'euros[75], un transfert vécu comme une trahison au sein de son ancien club de l'Inter Milan. Le 31 mars, il marque de nouveau contre Ituano, pour une victoire de son club 3 buts à 0[100]. Ses revenus annuels sont alors estimés à 8,5 millions d'euros, dont 300 000 de salaire mensuel net et 150 000 de primes[222]. Les deux premières l'écartent presque deux ans des terrains de football. À dix-sept ans et deux mois, ses performances avec Cruzeiro lui permettent d'être retenu dans le groupe, mais il n'entre pas en jeu à Cologne ; ses équipiers perdent 2 buts à 1[109]. 29 juin 1994, troisième rencontre de la poule F de la Coupe du monde entre l’Arabie Saoudite et la Belgique. Dans la foulée du Mondial 1998, Ronaldo connaît une série de blessures qui font douter certains de sa capacité à retrouver son meilleur niveau[57],[58]. Comme le souligne son physiothérapeute personnel, Ronaldo a un corps fragile qui « nécessite beaucoup de soins Â»[206]. Face à Ronaldo, de nombreuses équipes pratiquent un marquage serré sur l'attaquant brésilien[205]. Son équipe ne réédite pas cette performance en championnat national puisque finalement quinzième[25]. Référence : Une école primaire et un centre médical sont réhabilités à cette occasion. Avec un indice de masse corporelle à 27, il se retrouve en surpoids, ce qui lui vaut le surnom de « gros Â» durant l'épreuve[144]. Cette Coupe du Monde, riche en buts et en spectacle, est marquée par l'éjection de Maradona du tournoi, pris pour dopage. Avec ce revenu, le Brésilien n'est pas le joueur le mieux payé de l'équipe puisqu'il est devancé par Alessandro Nesta, Filippo Inzaghi ou encore Kaká. Avec 62 buts en 98 sélections, il est le troisième meilleur buteur de la Seleção derrière Pelé et Neymar. Il naît le 22 septembre 1976 dans le quartier de Bento Ribero, dans la banlieue pauvre de Rio de Janeiro. Pour cela, il est aidé de sa fiancée Nadia, et d'un garçon qui ne le quitte plus, César, devenu son confident, son ami et homme à tout faire[3],[30]. Au sein du club interiste, on est conscient de la publicité représentée par le Brésilien[236]. Il est également désigné joueur FIFA de l'année, pour la troisième fois de sa carrière après 1996 et 1997[71]. Longtemps, Ronaldo est appelé « Dadado Â» par toute sa famille, un surnom donné par son frère aîné qui trouve son nom trop compliqué à prononcer[9]. Une Coupe d'Espagne, une Copa América puis une Coupe des confédérations en 1997. Bien qu'absent des terrains, le Brésilien continue pourtant de faire parler de lui. Il commence sa carrière professionnelle au Brésil, à Cruzeiro, avant de partir ensuite pour l'Europe et le PSV Eindhoven. Pour son troisième match officiel sous ses nouvelles couleurs, Ronaldo offre la victoire à ses coéquipiers face à São Caetano. Ces performances et sa réussite proche du but par match en début de carrière invitent aux comparaisons avec son compatriote Pelé, régulièrement salué comme le meilleur joueur de l'histoire du football[27]. Début 2010, il annonce vouloir prendre sa retraite en 2011, ne souhaitant pas continuer au-delà des termes de son contrat[106]. En décembre 2002, le Brésilien remporte un second Ballon d'or en devançant son coéquipier Roberto Carlos et le gardien de buts allemand du Bayern Munich Oliver Kahn[70]. En 1994, il gagne le Champion de l'État du Minas Gerais dont il termine meilleur buteur. Opéré dès le lendemain à l'Hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière par le professeur Saillant, son indisponibilité est alors estimée à neuf mois minimum[82]. Dès ses premiers matchs avec le FC Barcelone, une « ronaldomania Â» se constitue[41],[232]. juin, lundi Un record. Un mois et demi après, il souffre d'une nouvelle contracture, à la cuisse gauche cette fois-ci, à Plaisance. Les observateurs remarquent aussi sa musculature qui engendre sa puissance en course, un facteur renforcé par son équilibre balle au pied[203]. Entre-temps, le 9 décembre 2001 contre Brescia, il marque pour la première fois en match officiel après deux années de mutisme[64]. Il s'agit du premier match de Coupe du monde joué par Ronaldo qui reste muet. Les titres de champion des Pays-Bas et d'Espagne s'ajoutent à son palmarès. Finalement, Ronaldo effectue son retour à la compétition le 4 mars 2009 en Coupe du Brésil sur le terrain d'Itumbiara. Les tabloïds relayent ainsi régulièrement ses relations amoureuses. Après la conférence de presse officialisant sa signature, Ronaldo est emmené jusqu'au stade du club où il est accueilli par des milliers de supporteurs[238]. À l'inverse des tenants du titre français, le Brésil aborde la compétition en Corée du Sud sans être favori[135]. Élu trois fois meilleur footballeur de l'année FIFA en 1996, 1997 et 2002, il est avec Zinédine Zidane et Cristiano Ronaldo le seul triple lauréat de ce trophée officiel. Le 7 juin 2011, Ronaldo porte pour la quatre-vingt-dix-huitième et dernière fois le maillot de l'équipe du Brésil lors d'un match amical contre la Roumanie en s'imposant 1 à 0, au stade Pacaembu de São Paulo[158]. Il est grand pour son âge, bien que très maigre. Élu meilleur footballeur de l'année FIFA en 1996, 1997, 2002 et Soulier d'Or européen en 1997, Il Fenomeno est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du football. Le diagnostic révèle une rupture du tendon rotulien[81]. France Football a élu son onze de rêve avec une équipe de tous les temps faisant apparaitre Maradona, Pelé, Messi, Ronaldo, C. Ronaldo mais aussi Beckenbauer, Maldini et Xavi. En 1994, Nike lance la Tiempo Premier. Durant ses jeunes années, certains pointent toutefois des faiblesses liées aux pressions médiatiques comme son compatriote Roberto Carlos au sortir de la Coupe du monde 1998 perdue par le Brésil en finale et de l'affaire du malaise[211]. De retour en Italie durant le marché hivernal des transferts 2006-2007, il ne gagne, durant son passage au Milan AC, que la Supercoupe de l'UEFA durant l'été 2007, sans pour autant participer à ce succès. Ronaldo Guiaro (1974-) dit Ronaldo, footballeur brésilien. Après quinze matches en trois ans avec l'Inter, Ronaldo, étrange houppette sur la tête, écrase la Coupe du monde 2002 de son talent. Il devance le Yougoslave Predrag Mijatović et le Français Zinédine Zidane. L'année suivante, il s'implique en politique en soutenant Aécio Neves, candidat du Parti de la social-démocratie brésilienne à l'élection présidentielle brésilienne de 2014[173]. Les sommes amassées lors de ces matchs permettent la réalisation de deux projets humanitaires en République démocratique du Congo durant l'année 2007[176],[Note 15]. Lors de la 16e journée du championnat de São Paulo, il réussit son premier doublé, mais cela ne suffit cependant pas à donner la victoire à son équipe, qui doit se contenter d'un résultat nul 2-2. FlashScore.fr offre les résultats de Coupe du Monde 1994, les classements et les détails de matchs. Les médias reprochent au Brésilien une surcharge pondérale[74]. Dans le jeu aérien, il confesse des difficultés de la tête, ce qui ne l'empêche pas d'inscrire des buts de cette façon[201]. À respectivement 33 et 31 ans, les deux légendes ne soulèveront probablement jamais le plus prestigieux trophée. En plus des classements de Coupe du Monde 1994, vous pouvez trouver plus de 5000 compétitions … Menée au score face à l'Angleterre en quart de finale, la Seleção renverse la tendance notamment grâce à un lointain coup franc de Ronaldinho[139]. Son retour en forme avec l'Inter Milan et une bonne partie contre le Portugal finissent de convaincre Scolari de lui garantir une place de titulaire pour ce mondial et, plus encore, de construire son équipe autour de lui malgré sa fragile santé physique[133],[134]. Un temps annoncé à Flamengo lors du mercato d'hiver[78], le Brésilien reste finalement chez les Rossoneri, et inscrit un doublé le 13 janvier 2008 face à Naples[79]. Émigré en Europe au PSV Eindhoven après le Mondial, Ronaldo subit les critiques du successeur de Parreira, Mário Zagallo, qui lui reproche de ne pas marquer de buts en sélection[115]. Il est donc sacré champion du monde à l'âge de dix-sept ans comme Pelé[114],[112], qui, contrairement à lui, a contribué au sacre en étant un titulaire à part entière. Nommé au FIFA 100 par Pelé et la FIFA, il a remporté deux fois le Ballon d'or France Football en 1997 et 2002. Remis, Ronaldo est convoqué pour un match amical face à la Yougoslavie disputé le 27 mars 2002, à trois mois seulement du début du Mondial, sans avoir disputé la moindre minute de jeu depuis trois mois[133]. Il est le meilleur buteur de son club pour sa première saison avec trente réalisations. Double champion du monde et double Ballon d'Or France Football, Ronaldo a été choisi au poste de numéro 9 dans cette Ballon d'Or Dream Team. Conduite par le duo Ronaldo–Romário, elle gagne la Coupe des confédérations en dominant en finale l'Australie 6 buts à 0. Il est remplaçant et entre en jeu à dix minutes de la fin. De même, chacune de ses apparitions en public est attendue comme le sont les entraînements du Barça où s'amassent parfois plusieurs milliers de spectateurs, une affluence record qui stupéfait l'entraîneur de l'époque Bobby Robson[41]. Mais grâce à Rivaldo puis Ronaldo en seconde période, le Brésil passe ce tour[138]. La seconde, plus récente, défend le fait que Ronaldo n'a pas pu payer le bus pour se rendre à une seconde phase de sélection[12],[15],[16]. En mai 1998, juste avant la Coupe du monde en France, Ronaldo rencontre en privé le Pape Jean-Paul II. Cette bibliographie est indicative. Loin d’être une … Elle gagnera, le 17 juillet 1994, la finale face à l'équipe d'Italie et remportera le titre pour la 4 e fois de son histoire grâce à un duo Romário-Bebeto magistral. Il perd son titre de soulier d'or, malgré douze buts, au profit de son coéquipier, le Belge Luc Nilis. En effet, il marque trois buts dès les deux premières journées du championnat néerlandais[30]. Meilleur buteur lors de la Coupe du monde 2002 avec huit buts, il est le meilleur joueur de la finale durant laquelle il inscrit un doublé.